Bandeaux unsaf

Les Tracts

Salaires 2017

tract_240617

Au menu SNCF : pain sec et eau

L'UNSA-Ferroviaire a toujours privilégié une politique salariale contractuelle, responsabilisant les parties prenantes que sont Direction et Organisations Syndicales. L'intégration sociale, âprement négociée par l'UNSA et inscrite dans la loi portant Réforme du Ferroviaire, permet à chaque salarié-ée du Groupe Public Ferroviaire SNCF (ÉPIC SNCF, Réseau et Mobilités) de percevoir les fruits d'accords transverses.
C'est dans cet esprit, prenant en compte 2 années « blanches », une inflation repartant à la hausse et des cotisations retraites augmentées que l'UNSA-Ferroviaire a rencontré la Direction, les 7 et 22 juin 2017, pour une bilatérale et une table ronde Salaires, via la Négociation Annuelle Obligatoire (NAO).

Argumentation UNSA précise et argumentée

L'UNSA-Ferroviaire a fait valoir les intérêts des salarié-es par la nécessité :
-- de l'augmentation générale des salaires en indice pour la grille sédentaire et ADC,

-- l’ouverture d’un calendrier visant notamment à régler les points de blocage des grilles ; pour l’UNSA, ce sujet doit faire l’objet d’une réflexion globale, le but étant de préserverles grands équilibres dans tous les collèges, pour les Sédentaires et les Roulants,
-- d'une extension au samedi des EVS prévus pour le travail des Dimanches et Fêtes,
-- de l'obtention de mesures bas salaires,
-- de mesures techniques concernant certains métiers,
-- du passage du calcul de la Garantie Individuelle du Pouvoir d'Achat (GIPAC) de 4 à 3 ans, plus bénéfique pour les salariés-es,
-- de l'augmentation de la prime de vacances et de la gratification d'exploitation,
-- d'une majoration de la prime de travail via la "prime négociations salariales" à la journée de service (éléments liquidables),
-- de l’intégration d’un comité de surveillance à l'accord, composé des signataires, avec engagement sur une clause de revoyure.

Proposition de la Direction :

Télécharger Tract

Forfait -jours & Métiers de la Traction

tract_fj_230617

L'UNSA, reçue par la Direction,

vous informe !

Le 17 mars 2017, l’UNSA-Ferroviaire a signé l’accord d’Entreprise sur le Forfait-Jours avec une lettre de réserves. Un poste soumis au Forfait-Jours implique la signature par le salarié concerné d’une convention individuelle. Les conventions de Forfait en Jours concernent les salariés autonomes dont les activités ne peuvent pas être soumises à un horaire prédéterminé de travail ou aux horaires d’un collectif de travail.
Durant toute la période de négociation, les CTT (Cadres Transport Traction) éligibles au Forfait-Jours ont remonté à l’UNSA-Ferroviaire leurs inquiétudes sur l’impact que cet accord aurait sur leur quotidien. En effet, cette population est régulièrement en mobilité et bénéficie, donc, de compensations (EVS : Éléments Variables de Solde) spécifiques liées à l’exercice de leurs missions.
La Fédération UNSA-Ferroviaire s’était, dès lors, engagée à mener une action spécifique pour rassurer cette catégorie de personnels.

Le 07 mai 2017, dans le cadre d’une Demande de Concertation Immédiate, une délégation UNSA-Ferroviaire a été reçue par l’Entreprise pour échanger sur la mise en oeuvre du Forfait en Jours dans le réseau Trains et obtenir les réponses aux interrogations de ces catégories de personnels.

La Direction a précisé qu’en déclinaison de l'accord sont éligibles au Forfait 205 jours :
▪ les DET (Directeurs d’ÉTablissement) et leurs adjoints,
▪ les CUP (Chefs d’Unité Production) et leurs adjoints (que les Activités rendront éligibles, si nécessaire),
▪ les Responsable d’équipe Traction.

Télécharger Tract

Nouvel accord Télétravail SNCF

tract_200617

L'UNSA enrichit le texte,

en faveur d'un accord équilibré !

L'UNSA, depuis plusieurs mois, est entrée en négociations avec la Direction de l'Entreprise afin de contractualiser un nouvel accord télétravail, transverse au Groupe Public Ferroviaire SNCF. Le télétravail suscite en effet de plus en plus d'intérêt chez les salariés-es. Qualité de Vie au Travail, équilibre vie familiale/vie professionnelle, réduction des temps de trajets et de la fatigue induite, contribution éco citoyenne à l'amélioration de l'environnement, sont les principaux dénominateurs communs. De plus ce nouveau mode de travail permet de développer les relations basées sur la confiance et l’autonomie d’organisation.

Points saillants à retenir sur l'accord final, présenté à validation :

-- possibilité de 1 à 3 jours de télétravail par semaine,
-- maintien de l’arbitrage du N+2 (Cf RH0942), en cas de refus du N+1, suite à la demande de télétravail,
-- possibilité de poser 36 plages (journées ou demi-journées) de télétravail par an dans la formule « à la carte », utilisable selon un quota de 3 plages de temps par mois (journées ou demi-journées) positionnées à raison d’une plage de temps maximum sur une semaine,
-- délai de prévenance à négocier directement avec le N+1, offrant plus de souplesse,
-- possibilité de faire vérifier la conformité électrique de son logement, avec remboursement intégral du diagnostic,
-- l'accord n’impose pas l’intrusion du CHSCT au sein de la sphère privée, mais donne la possibilité au télétravailleur d’inviter le Cosec, préventeur du DET et membre du CHSCT, pour évaluer les risques de télétravail à son domicile et pour donner des conseils d’ergonomie si besoin,

-- indemnités de forfait Internet et d’aide à l’installation préservées (15€ nets / mois pour la connexion Internet et 100€ nets pour l’achat de mobilier),
-- possibilité de travail en bureaux partagés (liste des gares ou autres lieux, disponibles auprès d’Optim Service),
-- possibilité qu’une attention particulière soit portée aux salariées ayant déclaré leur grossesse, en les informant de la possibilité de bénéficier du télétravail, sous réserve du respect des critères d’éligibilité, et ce jusqu’à leur congé maternité,
-- réunion annuelle d’une commission de suivi de l’accord qui pourra décider de la mise en place de commissions locales, si des difficultés sont avérées concernant la mise en oeuvre de l’accord.

Télécharger Tract

Le Mag 799

mag799

Feux-Verts

feux verts 50

CC GPF du 13&14 Juin

cce 0517

Signature N°2

signature2