Bandeaux unsaf

Communiqué aux salariés-es du 7 août 2017

com_070817

Présentation des comptes du GPF SNCF au premier semestre 2017

L'UNSA-Ferroviaire demande la réouverture de la négociation salariale 2017 !

Fin juin, l’UNSA-Ferroviaire participait, au sein du Groupe Public Ferroviaire (GPF) SNCF, aux Négociations Annuelles Obligatoires (NAO) pour l’année 2017. Notre Organisation Syndicale était venue avec des propositions salariales réalistes ; toutes ont été refusées par la Direction et une troisième année blanche pour nos salaires était unilatéralement actée par la Direction. L'évolution du Coût Moyen/Agent (CMA) étant même historiquement basse pour la SNCF !
Depuis plusieurs semaines, la communication SNCF (GPF et Groupe) s'est basée sur de « grandes difficultés financières ». L’Entreprise annonçait cependant, lors de cette NAO salaires 2017, revoir les coefficients, pour les positions 4 à 11 de la grille... pour 2018 !
Face à cette provocation, l’UNSA-Ferroviaire réclamait par courrier à la Direction du GPF SNCF de revoir sa copie et d’appliquer ces mesures dès le début de l’année 2017, avec effet rétroactif ! En réponse, la Direction de l’Entreprise a revu partiellement sa proposition en annonçant par courrier une application au 1er septembre 2017, au bénéfice de 46 000 salariés.
Depuis, la SNCF à grand renfort de publicité, (Cf. médias Télé / Presse écrite / Internet et Temps Réel N°48 + appli les infos en interne) annonce que le Chiffre d’Affaires est en hausse dans de nombreux domaines d’activité du Groupe (TGV, TER, Intercités, SNCF Logistics et Keolis) et que notre Entreprise prospère et profite de la reprise d’activité, en France comme à l’international, dans le secteur du transport. La productivité atteint même des sommets et est en avance sur la perspective envisagée à fin 2017.

Compte tenu du double discours (manipulation médiatique pré NAO et magie des chiffres post NAO), Il n’en faut pas plus pour que les agents qui contribuent quotidiennement à ces résultats soient scandalisés et demandent une juste rétribution pour cet excellent bilan semestriel.
L’UNSA-Ferroviaire, qui base la Relation Sociale sur un discours de confiance et de vérité, demande dès lors officiellement à la Direction du GPF SNCF de rouvrir la négociation salariale pour l'exercice 2017.

Télécharger le Communiqué


 

 

 

 

Le Mag 802

mag802

Feux-Verts

feux verts 50

CC GPF du 13&14 Juin

cce 0517

Signature N°2

signature2