Bandeaux unsaf

Communiqués de Presse

Communiqué aux salariés-es du 7 août 2017

com_070817

Présentation des comptes du GPF SNCF au premier semestre 2017

L'UNSA-Ferroviaire demande la réouverture de la négociation salariale 2017 !

Fin juin, l’UNSA-Ferroviaire participait, au sein du Groupe Public Ferroviaire (GPF) SNCF, aux Négociations Annuelles Obligatoires (NAO) pour l’année 2017. Notre Organisation Syndicale était venue avec des propositions salariales réalistes ; toutes ont été refusées par la Direction et une troisième année blanche pour nos salaires était unilatéralement actée par la Direction. L'évolution du Coût Moyen/Agent (CMA) étant même historiquement basse pour la SNCF !
Depuis plusieurs semaines, la communication SNCF (GPF et Groupe) s'est basée sur de « grandes difficultés financières ». L’Entreprise annonçait cependant, lors de cette NAO salaires 2017, revoir les coefficients, pour les positions 4 à 11 de la grille... pour 2018 !
Face à cette provocation, l’UNSA-Ferroviaire réclamait par courrier à la Direction du GPF SNCF de revoir sa copie et d’appliquer ces mesures dès le début de l’année 2017, avec effet rétroactif ! En réponse, la Direction de l’Entreprise a revu partiellement sa proposition en annonçant par courrier une application au 1er septembre 2017, au bénéfice de 46 000 salariés.
Depuis, la SNCF à grand renfort de publicité, (Cf. médias Télé / Presse écrite / Internet et Temps Réel N°48 + appli les infos en interne) annonce que le Chiffre d’Affaires est en hausse dans de nombreux domaines d’activité du Groupe (TGV, TER, Intercités, SNCF Logistics et Keolis) et que notre Entreprise prospère et profite de la reprise d’activité, en France comme à l’international, dans le secteur du transport. La productivité atteint même des sommets et est en avance sur la perspective envisagée à fin 2017.

Compte tenu du double discours (manipulation médiatique pré NAO et magie des chiffres post NAO), Il n’en faut pas plus pour que les agents qui contribuent quotidiennement à ces résultats soient scandalisés et demandent une juste rétribution pour cet excellent bilan semestriel.
L’UNSA-Ferroviaire, qui base la Relation Sociale sur un discours de confiance et de vérité, demande dès lors officiellement à la Direction du GPF SNCF de rouvrir la négociation salariale pour l'exercice 2017.

Télécharger le Communiqué


 

 

 

 

Communiqué de presse du 4 août 2017

com_040817

Financement et entretien du réseau ferroviaire

 
L'UNSA-Ferroviaire attend des actes forts pour renforcer l'outil de production SNCF

Le dysfonctionnement constaté à l'infrastructure SNCF Réseau (zone de Paris Montparnasse), durant le dernier chassé-croisé entre juilletistes et aoûtiens, vient de démontrer une fois de plus, comment la SNCF dans son ensemble est tributaire d'une politique ambitieuse et volontariste en termes d'investissement.

Alors que de nombreux "experts auto désignés" ont exprimé médiatiquement de vives critiques envers notre Entreprise, en brandissant le SNCF-bashing habituel, l'UNSA-Ferroviaire, au contraire, souligne le professionnalisme des agents au contact de la clientèle (Gares, Escales, Contrôleurs), des agents de Maintenance & Travaux, comme des nombreuses équipes du Service Électrique, face à la détection d'une panne isolée dans un ensemble complexe et multifactoriel.

Le rapport SNCF, remis le 03 août 2017 à Élisabeth Borne, comporte 9 axes d'amélioration (prévention et gestion des pannes / renforcement des plans de continuité en cas d’incident / amélioration de l’information voyageurs) dont il conviendra d'analyser l'efficience à court terme. L'UNSA-Ferroviaire demande, dès à présent, aux pouvoirs publics des actes forts en matière d'investissement humain et financier dans l'entretien du Réseau, à destination du transport Voyageurs et du Fret.

Télécharger le Communiqué


 

 

 

 

Communiqué de presse du 18 juillet 2017

com_180717

Pollution de l'air

 
Le Conseil d'Etat enjoint au Gouvernement de prendre toutes les mesures nécessaires pour ramener les concentrations en dioxyde d'azote et en particules fines PM10 sous les valeurs limites.

L'UNSA se félicite de la décision du Conseil d'Etat

Le Conseil d’État, plus haute juridiction administrative française, a enjoint au gouvernement début juillet de prendre toutes les mesures urgentes et nécessaires, afin de réduire la pollution aux particules fines.
L'UNSA-Ferroviaire se félicite de cette décision et rappelle que le report modal Route/Ferroviaire concourt de façon prégnante à l'atteinte de cet objectif.
L’État a pris ces dernières années une série de mesures favorables au transport routier qui expliquent, en grande partie l'échec de la France vis à vis de ses objectifs de qualité de l’air : autorisation de circulation des poids lourds de 44 Tonnes, abandon de l’écotaxe, libéralisation de l’autocar interurbain…
Alors que l'accidentologie et la mortalité routière augmentent pour la 3ème année consécutive, la pollution aux particules entraîne 48 000 morts prématurés dans le pays, soit 9% de l’ensemble des décès chaque année, selon l'agence Santé publique France*.
Les actions de l'UNSA-Ferroviaire concernant l'Indemnité Kilométrique Vélo et les Plans de Déplacement Entreprise, à destination des salariés-es du Groupe Public Ferroviaire SNCF, sont également de nature à contribuer à réduire l'empreinte carbone de façon significative. L'UNSA-Ferroviaire, dans la continuité des arbitrages du Grenelle de l'Environnement et de la Cop 21, demande une nouvelle fois au gouvernement des signes forts concernant l'incitation aux mobilités douces, et un plan d'envergure en faveur du report modal Route/Ferroviaire, Voyageurs et Fret.

Télécharger le Communiqué


 

 

 

 

Communiqué de presse du 5 juillet 2017

com_050717

Concours Talents du Vélo 2017

 
L'UNSA-Ferroviaire primée pour son engagement en faveur des trajets domicile / travail à vélo, chez SNCF
Les Talents du Vélo est un concours annuel, organisé depuis 2011 par le Club des Villes et Territoires Cyclables (CVTC) et ses partenaires. Il récompense des hommes et des femmes (ou une équipe) qui oeuvrent pour le développement de l'usage quotidien du vélo urbain, par leurs actions ou leurs projets exemplaires, et par leurs engagements dans une perspective de mobilité durable et citoyenne.
Pour la première fois depuis l'origine du concours, une Organisation Syndicale se voit décerner un prix et c'est l'UNSA-Ferroviaire qui imprime cette page en recevant une mention du jury.
Ce prix, remis au Sénat le 5 juillet 2017, récompense des femmes et des hommes formant une équipe très motivée et dynamique. Équipe qui bâtit depuis 18 mois un dossier pour l'élaboration des Plans de Déplacement Entreprise (PDE) et la mise en place d'une expérimentation de versement de l Indemnité ilométrique élo (IKV) aux salariés du Groupe Public Ferroviaire SNCF.
 
Ce dossier sera officiellement remis, puis argumenté, à la Direction SNCF courant octobre 2017, avec point presse, à l'occasion des 26e rencontres nationales du transport public à Marseille (Organisateurs GART/UTP) et du congrès biannuel du CVTC.
L'UNSA-Ferroviaire remercie chaleureusement le CVTC, et les membres du jury, pour ce prix décerné.
L'UNSA-Ferroviaire remercie ses interlocuteurs privilégiés de l'ADEME, du CEREMA et de la coordination interministérielle pour le développement de l'usage du vélo, pour toute l'expertise apportée.
L'UNSA-Ferroviaire remercie également le représentant de la direction du développement durable SNCF, pour sa présence à la cérémonie, au titre du Groupe Public Ferroviaire.
L'UNSA-Ferroviaire, par cette distinction, se voit encouragée dans sa démarche globale : porter et développer l'écomobilité et l’écocitoyenneté partagée, au bénéfice de l expérience des salariés-es, pour les trajets quotidiens dans le cadre des déplacements domicile / travail.

Télécharger le Communiqué


 

 

 

 

Le Mag 800

mag800

Feux-Verts

feux verts 50

CC GPF du 13&14 Juin

cce 0517

Signature N°2

signature2